Chapelle St Côme

La Légende PDF Imprimer Envoyer

faucille

C'était il y a bien longtemps, un paysan d'un village de plomodiern, tout proche de la chapelle, travailleur acharné qui, au lieu de venir au pardon de Saint Côme s'en alla travailler au champ.

La punition ne tarda guère. Pendant qu'il travaillait, il fit avec sa faucille une blessure tellement profonde que personne ne put arracher l'outil de la plaie. Le paysan comprit sa faute et vint au plus vite prier les deux saints médecins Côme et Damien de le prendre en pitié.

Dès qu'il fut agenouillé au pied de leurs statues, la faucille tomba d'elle même et la plaie guérit aussitôt. Le paysan repentant plein de reconnaissance laissa sa faucille à la chapelle comme ex-voto.